​​Appelez nous !

06.21.31.54.60

Président :  Patrice ROSSARD  

 

9 rue de l'alambic

44119 TREILLIERES

Logotype 

par Olivia Verlut

 

 

 

Site réalisé avec l'aide de
Cécile BRILLET

 

 

 

PRESENTATION DU PROJET

RENAISSANCE DU HAUT GESVRES

 

En octobre 2014, un groupe de citoyens a créé l’association Renaissance du Haut Gesvres. Son objet est la rénovation du château du Haut Gesvres, en mettant en œuvre, en partenariat avec la commune de Treillières, l’organisation de chantiers afin de  sauvegarder, réhabiliter et entretenir le château, ainsi que d’assurer son utilisation dans un but culturel et d’intérêt général .

Objectifs :

Avec la création de l’association Renaissance du Haut-Gesvres, et l’investissement de ses bénévoles depuis septembre 2015, les intérieurs du château ont été totalement débarrassés, les murs et sols totalement mis à nu, une fenêtre et son entourage (sur les 52 ouvertures que comptent le château) a été réhabilitée, deux lucarnes ont été entièrement rénovées.  Le public nombreux à fréquenter le parc, peut aujourd’hui constater le début de la métamorphose du château.

Les orientations de l’action intercommunale et métropolitaine « Eau et Paysage» et l’intérêt porté au parc et au château confortent l’association Renaissance du haut Gesvres, en partenariat avec la ville de Treillières, à poursuivre la rénovation du château pour la mise en valeur du patrimoine local, le développement de l’offre culturelle et touristique, accessible à tous, le vivre ensemble dans une commune en plein développement (+ 350 habitants par an).

Les travaux de rénovation de l’édifice ont fait l’objet d’une planification temporelle et financière. Si les travaux extérieurs de réhabilitation du château seront pris en charge par la collectivité, l’association Renaissance du Haut Gesvres, avec l’organisation de chantiers hebdomadaires citoyens, est en capacité de participer au réaménagement, sous-couvert de la collectivité, du rez-de-chaussée de 360 m2 afin d’y accueillir des activités citoyennes, participatives,  associatives et culturelles…

Ainsi, la volonté communale et l’engagement associatif répondent à l’objectif partagé de faire du château le lieu d’accueil de cérémonies, de séminaires, de formation,  l’endroit d’une halte rafraîchissante et culturelle au détour d’une promenade dans le parc,  le lieu d’un pôle  « gastronomie et produits du terroir », le lieu de découverte d’expositions locales…

Détail de l’action :  Afin de redimensionner et sécuriser le rez-de-chaussée du château aux besoins des activités futures, il convient de reprendre la structure en réalisant des travaux de démolition intérieure, de fondation et de construction d’une structure porteuse du plancher. De plus, toujours dans un objectif de réhabilitation du rez-de-chaussée, la réfection des encadrements en pierre seront poursuivis, à l’image de la fenêtre témoin déjà réalisée.

 

Résultats attendus : Un plancher rénové de 360 m2 ayant vocation à accueillir 1 salle festive de 130 m2, une salle de réunion de 60 m2, un espace sanitaire, un espace cuisine, dont l’aménagement intérieur futur sera réalisé par l’association Renaissance du Haut Gesvres en partenariat avec la ville de Treillières.

 

Caractère partenarial du projet :

Un partenariat fort entre commune et association : l’association compte 150 adhérents – dont des élus  treilliérains adhérents de l’association – une convention entre les deux parties régissant le partenariat – 40 chantiers citoyens par an -  des fiches travaux validées par le maire au fur et à mesure de l’avancement des travaux  – 1 référent agent  mairie – La mise à disposition de l’association d’1 véhicule communal –  Lors des évènements visant à valoriser l’action de l’association (concert estival), mise à disposition par la mairie de moyens logistiques… Subvention communale annuelle de fonctionnement à l’association Renaissance du Haut-Gesvres.

Un partenariat entre commune, Communauté de Communes Erdre et  Gesvres, et Métropole dans le cadre de la mise en valeur de la Vallée du Gesvres – Commune et Communauté de communes co-financeurs du projet de valorisation du parc pour 250 K€ chacun.

Association pleinement associée au choix de l’œuvre  artistique et à sa mise en œuvre.

Des actions de communication communes et partagées (CCEG – Treillières – Association)

Un objectif d’économie poursuivi par cette collaboration forte :

Pour la rénovation totale de  l’édifice  par  des entreprises l’enveloppe financière est estimée à 1.8 M€ TTC. La participation active des bénévoles aux travaux préparatoires des chantiers, à la réalisation de tâches non qualifiées, à l’évacuation des déchets, au nettoyage de chantiers…, vise à limiter l’enveloppe globale de financement et satisfaire les citoyens amoureux du patrimoine local.